Pêcheur de dorades et de bars dans le Golfe du Morbihan

Pêcheur de dorades et de bars dans le Golfe du Morbihan

No-futur pour les dorades royales du Golfe du Morbihan?

Un projet scientifique de pose de répulsif acoustique visant à effrayer les dorades royales, prédatrices des élevages d'huîtres en eaux profondes, serait-il en passe de devenir réalité dans la baie de Quiberon?

Comme tout pêcheur de Royale du Golfe du Morbihan, nous avons eu vent d'information de la prédation des dorades royales sur les parcs ostréicoles de la baie de Quiberon et du Golfe du Morbihan. Nous avons aussi entendu que des pêcheurs professionnels mouillaient leurs filets à proximité de ces parcs, voire de leurs concessions. Ces "coups de filets" médiatisés par les quand dira t-on, se chiffraient en tonnage de poissons selon la rumeur locale.

 

Qu'y a t-il de véridique dans ces radios pontons?

 

J'y avais prêté attention quand tout un chacun se posait la question de la disparition momentanée de la présence de la belle aux sourcils d'or dans le Golfe.

Ce projet de répulseurs sonores pour éloigner les dodos des parcs de notre région pourrait se mettre en place dés cette année 2014. Les expériences du même type en eau douce ont été tentées pour préserver les migrateurs (ex. saumon et  anguilles) des turbines des centrales hydroélectriques et ce dispositif c'est avéré mal adapté et l'effet escompté désastreux.

 

Le projet en milieu marin aura t-il des résultats plus concluants?

 

Le système de répulsif acoustique destiné à éloigner les daurades des sites conchylicoles ne sélectionnera pas notre dodo en particulier mais toutes les espèces seront concernées.

Allons-nous vers la disparition du bar, des royales, des grisets et autres poissons de la baie de Quiberon?

 

Si ce dispositif encadrera la baie de Quiberon, il ne pourra se mettre en place pour le Golfe du Morbihan, dont la diversité de la faune et de la flore doit être préservée.

La création du Parc Naturel Régional du Golfe du Morbihan est bien d'atteindre l'objectif d'une préservation de l'environnement, même s'il faudra trouver un équilibre entre l'économique, les intérêts touristiques, les pêcheurs professionnels et le développement durable.

Où iront les daurades venant du large et auparavant en transit par la baie de Quiberon. Echapperont elles aux sirènes stridentes des répulsifs en changeant leur migration et en prenant directement le chemin du Golfe?

 

Pêcheurs de Royales du Golfe qu'en pensez-vous?

Le malheur des uns ferait-il le bonheur des autres?...

 

 

 

Baie de Quiberon : des mortalités spécifiques

La baie de Quiberon est un site singulier où les huîtres sont élevées sur le sol en eau profonde, c’est-à-dire toujours immergées. Sur 2500 ha, la production se situait entre 10 et 15000 t, soit près de 10 % de la production nationale, réalisée par quatre-vingts entreprises. Aujourd’hui, à peine dix entreprises y produisent moins de 3000 t.

Au cours des années 2000, le secteur a en effet été ravagé par la prédation des étoiles de mer et surtout des dorades. Le programme Predador de lutte contre les dorades va se traduire par la mise en place progressive de barrières physiques et de dispositifs de répulsion acoustique qui seront testés à la fin de 2013.

La baie a aussi subi des mortalités particulières, étudiées dans le programme Risco qui associe l’Ifremer et le CRC de Bretagne Sud. Les mortalités étaient les plus fortes dans les secteurs les plus profonds et les plus envasés. Selon les premières analyses, des facteurs climatiques particuliers auraient pu provoquer une hypoxie, c’est-à-dire un déficit en oxygène.

Extrait d'un article de Jacques Le Meur que vous pouvez retrouver dans son intégralité dans le lien suivant:

Lien d'un article publié en anglais qui a l'intérêt de synthétiser les travaux et recherche provenant de l'Ifremer et des universités de Vannes et de Nantes...                                                                Les zones concernées sont délimitées, cartographiées et étudiées au niveau de la mortalité et de l'impact des dorades royales sur le milieu ostréicole de la baie de Quiberon.


10/02/2014
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 143 autres membres