Pêcheur de dorades et de bars dans le Golfe du Morbihan

Pêcheur de dorades et de bars dans le Golfe du Morbihan

Eschage appât pour la dorade

La qualité de l'eschage est déterminant pour attirer les sparidés, qui sont des poissons méfiants et chipoteurs, sauf quand le banc déclenche une frénésie alimentaire, qui laisse le pêcheur exangue, après le festival de touches déclenchées lors du passage de la cohorte de belles aux sourcile d'or. Voici quelques appâts qui séduisent les Royales.

 

 

de gauche à droite: couteau, mye, sépion...

 

 

Mye et bibi dans le même substrat

 

 Eschage d'un crabe:

 

Le crabe est l'un des 2 appâts que je priviligie pour pêcher la Royale. Il devient même le seul appât que j'esche dés les beaux jours.

Le crabe mou a bien sûr ma préférence et je l'esche sur un hameçon simple et je le ligature en faisant une boule avec le corps

Je finis en positionnant les pattes le long de l'hampe et du fil. Je clos ma ligature par le haut. (Photo à suivre)

Le crabe franc ou dur ne nécessite pas de ligature.

Je retire les pattes arrière avec lesquelles nos crustacés s'enfoncent dans le sable et s'aident pour nager et se déplacer.

J'enlève également les pinces.

Les 2 si j'utilise un montage wishbone. 

 

Vidéo du montage wishbone

Un seul si j'esche avec un hameçon.

 

Retirer les pinces, permet aux efluves de se dégager rapidement et offre un orifice pour passer l'hameçon.

 

 

Crabe de la taille d'une grosse pièce de 5fr, esché avec un seul hameçon pour cause de fond encombré et rocheux.

 

 

Hameçon Gamakatsu 3310f en 2/0

 

Pour le montage wishbone, il suffit de monter le 2ème hameçon de la même façon de l'autre côté.

La daurade attaque son repas soit par derrière, soit par le flanc. Comme nous elle n'aime pas se faire pincer. Nous avons tous remarquer que lors d'un refus, les traces laissées sur la carapace du crabe se présentent toujours de cette façon.

 

Autres astuces:

Il est possible d'ôter la carapace du crabe pour le rendre plus odorant. Il faut donc le ligaturer s'il faut lancer.

Dans la même idée, enlever toutes les pattes et pinces du crabe et il sera plus attractant en effluves mais peut-être qu'une présentation naturelle est plus payante.

Ecraser le crabe après l'avoir escher va dans le même sens.

Changer tous les 1/4 heure vos esches.

Vous pouvez ligaturer les pattes du côté de l'ardillon sur la hampe de l'hameçon.

Chercher l'eschage le plus naturel possible, si votre crabe est bien vivace, il doit gigoter.

Effluve odorante, visuel gigotant et naturel leurrant, concourrent à l'efficacité de vos appâts.

 

Eschage d'une mye:

 

La mye est l'appât que je préfère pour le début de saison quand l'eau est encore froide. Entière ou couper en deux dans le sens de la longueur, je l'esche avec un seul hameçon. Je reste fidèle au Gamaktsu 3310f en 1/0 ou 2/0 pour une configuration bretonne. Je choisis la taille du hook selon la taille de la mye.

J'enlève la peau de la mye pour que son pouvoir attractant soit maximum.

Je l'esche en tentant de garder l'esche compact (voir photo à suivre)

 

Sur la photo qui suit, la mye est présentée entière et dans une présentation assez naturelle. Dans les endroits encombrés et dans le courant, je tente d'escher en faisant une boule, pour que l'appât rebondisse sur le fond pendant sa dérive.

Sur certains spot les appâts font un trajet élliptique et un aller retour dans le courant et le contre courant. Si le bateau est bien mouillé, je crois que cette dérive de l'esche est la meilleure. La mye prospecte un terrain important en laissant dans son sillage ses effluves.

 

 

 Mye sans sa peau et presque entière. 

 

 

 

Mye eschée sur un traînard d'une brassée avec un plomb olive

 

Eschage d'un bibi:

 

Les bretons du nord ne jurent que par le bibi. C'est presque leur appât roi. Il a la particularité de ne pas attirer les crabes, ce qui est un bienfait pour le garder plus longtemps.

On l'enfile sur une aiguille creuse en passant par la bouche et par l'orifice anale. Il suffit ensuite de passer le fil et de fixer l'hameçon sur le côté.

Cet appât a une tenue parfaite dans le courant.

 

La taille de l'hameçon est du 1/0

 

Le bibi présenté est d'une taille idéale.

 

Article sur la pêche à pied et la recherche des appâts:

http://pecheur-de-la-dorade-royale.blog4ever.com/blog/lire-article-418132-8963081-prelevement__preparation__conservation_des_appats_.html

 

A suivre!



11/04/2012
27 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 157 autres membres