Pêcheur de dorades et de bars dans le Golfe du Morbihan

Pêcheur de dorades et de bars dans le Golfe du Morbihan

Strouille ou broumé pour les sparidés!

 

Strouille, c’est l’appellation bretonne et le broumé, c’est le nom sudiste d’une technique qui consiste à attirer de loin les poissons. Il suffit pour cela de préparer une mixture à base de poissons, de liant et d’huile de produits de la mer.

 

Comment préparer cet attractant :

Pour les proportions, je dirai que c’est à la louche. Il faut plus de liant quand le courant est fort et que votre session sera longue. Vous pouvez aussi  préparer deux strouilles

- Une dense et odorante avec beaucoup d’effluves pour rameuter les gourmets

- L’autre plus diluée pour maintenir le poisson sur votre zone

 

Les composants poissons que j’ai retenus, se trouvent lors d’une partie de pêche. Pour les autres ingrédients comme les additifs, ils sont disponibles chez votre détaillant. Pour les liants comme le pain et la pomme de terre, c’est évidemment de la récupération.

Il est possible d’aider une association humanitaire comme « Pain contre la faim » et de la soutenir en achetant de la farine de pain recyclée. Elle se trouve à St Nazaire et je vous invite à visiter leur site dont voici le lien :

http://mej406.free.fr/2002/pain.htm

 

Strouille pour les dorades Royales et les sparidés :

-  Moule

-  Coque

-  Crabe vert

-  Sardine

-  « cœur de mye »

-  Tête de crevettes

-  Pomme de terre

-  Pain

-  Huile baltique (à base de poisson gras du nord)

-  Ou huile de sardine

-  Sable,  prélevé dans l’estran avec parcimonie

 

Strouille pour le tout venant :

-  Sardine

-  Orphie

-  Maquereau

-  Chinchard

-  Huile de sardine ou huile Baltique (huile saumon)

-  Pain

-  Pomme de terre

-  Sable

-  Amorce ou farine de poissons ou crustacés

 

Les attractants et produits pour l’eau douce peuvent servir pour votre strouille. Je préfère me tenir à ce que je peux trouver dans l’estran ou en pêche.

Il faut concasser ou passer à la moulinette vos ingrédients et mouiller légèrement  pour faire des grosses boulettes ou un bloc, que vous pourrez congeler.

 

Pour le contenant vous avez le choix :

-  Sac à patate ou tout sac finement ajouré

-  Le seau en plastique fermé et percé

-  Le récipient en métal ajouré

 

-  Le tube de diamètre important que l’on trouve chez Frans Bonhomme à percer et à obturer avec un couvercle à visser.

Catalogue Frans Bonhomme: http://www.calameo.com/read/001008909012f4b920fef

 

 

-  Lestage avec des galets ou avec des plombs

-  Ligne de mouillage assez fine pour contrer la dérive. Une 8 mm peut faire l’affaire.

 

Les coefficients moyens à faibles sont à privilégier ou alors chercher un spot avec peu de jus qui soit un endroit d’attente ou de brassage des eaux.  

 

En général, je mouille le bateau dans une zone de courant et de contre courant. Cela permet que les effluves voyagent loin pour attirer les sparidés, mais que sur zone il y ait un maximum d’attractant.

 

Je lance une ligne dans le jus et je tiens compte de sa dérive pour mouiller ma strouille, à l’avant du bateau, à bâbord ou à tribord. Il faudra au cours d’une session changer les axes de lancer ou le positionnement du broumé. Je positionne ma strouille à 1 m au dessus du fond et je modifie aussi sa profondeur selon la marée en cours de session.

Vous pouvez dans une zone à faible densité de poisson ajouter un artifice qui peut bonifier votre session de pêche. Vous utilisez un goutte à goutte médicale rempli d'huile sardine ou de saumon...

 

Pêcher sur l’arrière du bateau est une bonne option. Pour escher vos bdl, vous avez le choix entre les différents ingrédients que vous avez utilisés pour l’attractant.

Vous pouvez aussi choisir de pêcher au ver dans un nuage de broumé à la sardine. Tout est permis. A vous de trouver le bon appât.

 

Cette technique peut donner des résultats impressionnants. On a vite fait de faire un carton et de prélever au-delà d’une consommation familiale. Il faut alors être raisonnable dans le prélèvement.

J’apprécie cette pêche lors d’une sortie en famille pour initier les enfants à la pêche en mer, dans un endroit choisi, assez sécurisant et proche d’une côte qui attire le regard. C'est le moment de les sensibiliser à une pêche responsable et respectueuse de l'environnement.

Dans le Golfe du Morbihan, il n’est pas nécessaire de strouiller pour faire des sparidés.

 

 

 

 

 



05/04/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 150 autres membres